Pendant deux ans, Bleu Voyages a soutenu Handicap International à travers le projet d’éducation inclusive en Ethiopie “Leave no girl behind”.

Ce projet a débuté en 2018 et a permis à 256 jeunes filles en situation de handicap de réintégrer l’école et d’avoir accès à une éducation inclusive, dans les villes d’Addis Ababa, Bahirdar et Shashemenie. Parmi elles, Muketie Melese et Edom Mengistu, dont voici les témoignages.

Muketie Melese

Muketie, 19 ans, est la plus jeune des huit enfants de sa famille. Sa mère est morte alors qu’elle n’avait que deux ans, et c’est sa soeur aînée qui s’est occupée d’elle.

À l’âge de trois ans, elle est tombée d’un lit d’environ deux mètres de haut et s’est blessée à la jambe droite de façon permanente, ce qui a provoqué son état actuel. En grandissant, Muketie dit qu’elle a été gardée à la maison et “considérée comme un fardeau” par les autres. Un jour, alors qu’elle avait environ 14 ans, son oncle lui a dit qu’elle n’était bonne qu’à manger et qu’elle ne pouvait pas travailler. C’est à ce moment-là qu’elle a décidé de quitter son village et de commencer à explorer l’inconnu. Après 3 jours, elle s’est retrouvée à Bahirdar, une ville qu’elle ne connaissait que de nom.

Elle a passé deux ans à mendier dans les rues de la ville. Avec le peu d’argent qu’elle a économisé, elle s’est formée à la broderie et a commencé à produire et à vendre quelques articles.

Il y a trois ans, Handicap International a rencontré Muketie lors d’une recherche de maison en maison de filles handicapées éligibles pour le projet Girls Education Challenge. Elle a rejoint le programme avec plaisir et est prête à entrer en cinquième année l’année prochaine après avoir terminé le volet apprentissage.

Elle a déclaré : “Grâce à cette opportunité, tout mon corps fonctionne mieux ; mes yeux et mon esprit ont commencé à s’ouvrir”.
Elle vit actuellement seule dans une maison louée (2,5 m sur 2,5 m) faite de terre et rêve d’avoir une machine à coudre pour rendre son travail de broderie plus rapide et plus facile.

projet_Ethiopie_HandicapInternational_4

Edom Mengistu

Edom Mengistu est une jeune fille de 17 ans qui vit avec sa tante. Ses deux parents sont décédés. Edom a de multiples handicaps (Physique, parole). Son côté gauche est complètement paralysé. Son handicap a été découvert dès l’âge de 6 mois et est dû à une erreur médicale et à de mauvais médicaments qu’elle prenait depuis 3 ans. Elle suit actuellement un traitement de suivi à long terme.

Edom a rejoint Humanité & Inclusion par le biais de l’identification maison à maison des filles handicapées et bénéficie de divers soutiens depuis plus de deux ans. Parmi eux se trouvent un fauteuil roulant, un siège de toilette, une aide financière et des articles liés à la réponse COVID.

Elle montre des progrès surtout dans ses activités académiques. Elle adore dessiner. Elle passe le plus clair de son temps à écrire et à dessiner.
Sa famille est très heureuse de voir les progrès qu’elle montre depuis deux ans. Sa tante a même dit “Handicap International la réveille d’entre les morts”. Elle souhaite devenir médecin et “aidera des enfants comme elle”.