La Tanzanie et Zanzibar ont été des destinations long-courriers qui se sont les plus vendues en 2020-2021. Céline, responsable de l’agence de Caluire y est allée en vacances, en famille, en juillet 2021, alors que la pandémie de Covid-19 sévis toujours. Elle nous raconte ce qu’elle a aimé, moins aimé et adoré ! 

Céline avait prévu de partir avec sa famille en Tanzanie, comme on dit :”Les cordonniers sont les plus mal chaussés… À ce moment,  l’activité était très soutenue à l’agence, Céline a donc confié l’organisation de son voyage à Solea, un Tour opérateur partenaire avec lequel elle a l’habitude de travailler, puis nous avons été frappés par la pandémie… et le voyage a été reporté.

Giraffe on Serengeti

Itinéraire sur une semaine en safari

  • Jour 1 : Arusha / parc Tarangire | hôtel Maramboi Camp au bord du lac Manyara
  • Jour 2 :  parc Tarangire |  Acacia Farm Lodge vers Karatu
  • Jour 3 : Ngorongoro | hôtel Olduvai Camp
  • Jours : 4-6 Serengeti

Tarangire

“Après un an d’attente, les formalités effectuées, nous voici enfin fin juillet 2021 installés sur notre vol pour le Kilimandjaro.

Nous arrivons le matin assez tôt et après un petit déjeuner vers Arusha, nous partons pour notre premier safari dans les plaines du parc Tarangire (2 800 km² environ, altitude moyenne 1 100 m).

Au milieu de la brousse, des baobabs et des acacias, nous observons les girafes, zèbres, élans du cap, gnous, phacochères, Impalas… Le parc est connu pour ses troupeaux d’éléphants et effectivement nous ne tardons pas à voir le bout de leurs trompes… Avec beaucoup d’émotions nous voyons passer à quelques mètres de notre 4×4 un troupeau avec des éléphanteaux. L’un d’eux vient juste devant nous pour brouter de l’herbe.

C’était une sacrée journée qui nous a tout de suite plongés dans la magie de ce voyage !

Le 2ème jour nous repartons pour un nouveau safari dans le parc Tarangire. Le long de la rivière Tarangire, des éléphants et girafes viennent se désaltérer, nous prenons le temps de les observer. Le paysage est assez vallonné avec une alternance d’herbes jaunes et d’arbres verts qui peignent un paysage magnifique qui évolue au fur et à mesure que l’heure tourne.

Elephant Tarangire

Hôtels pour Tarangire

La 1ère journée s’achève à l’hôtel Maramboi Camp au bord du lac Manyara. La vue sur le lac est magnifique et invite à la détente.  Le matin on observe les animaux tous proches du camp et autour des tentes.

Nous passons la 2e nuit à l’hôtel Acacia Farm Lodge vers Karatu. Le lodge possède une plantation de café, un potager que nous pouvons arpenter. Ils produisent environ 75%  de ce qui est consommé au lodge (hors viande, poisson et pain).

Ngorongoro

Dans cette zone protégée d’environ 8 000 km² et plus au Nord encore, les Massaï continuent à vivre traditionnellement, plus ou moins, dans leurs villages circulaires. 

La montée et la descente de la caldeira se fait, pour nous, dans le brouillard. Nous la verrons d’en haut au retour, une fois les nuages dissipés. Les paysages sont beaux et variés, savane, brousse et forêt se succèdent. Ce n’est pas là où nous avons vu le plus d’animaux alors que c’est dans la caldeira de 20 km de diamètre qu’il y a la plus grande concentration. C’est le hasard qui fait les rencontres.

Nous avons tout de même vu entre autre des buffles, chacals, zèbres, éléphants, hyènes et lions, mais de loin.

Masai

Hôtel à Ngorongoro

Nuit à l’hôtel Olduvai Camp dans la zone du Ngorongoro. Le camp propose une petite randonnée pour aller voir le coucher de soleil en haut de rochers / kopje. 

ACACIA SERONERA LUXURY CAMP

Serengeti 

Le Serengeti c’est 15 000 km² environ, le parc des plaines sans fin. C’est ici que nous avons vraiment vu les lions, des lionnes allongées sur les kopjes et guépards. Il y a également des hippopotames, crocodiles, girafes, éléphants… Le parc est immense mais nous avons vu beaucoup, beaucoup d’animaux !

Toujours très riche en observation, nous avons assisté à la défense d’une carcasse par deux chacals contre des vautours qui revenaient inlassablement pour prendre leur part. 

Serengeti en mongolfière

Un départ très matinal pour faire un survol d’une heure environ du Serengeti en montgolfière. Un moment inoubliable. Nous avons vu un troupeau de gnous, des éléphants, girafes et des zèbres qui étaient suivis par une lionne. La vue de ce spectacle par les airs est incroyable !

CONSEIL : Pour les tours en montgolfière, que ce soit au Serengeti ou dans un autre parc, l’idéal est d’avoir un lodge par trop loin du point de départ, car les départs sont très matinaux.

Nous sommes ensuite partis plus au Nord du Serengeti pour voir la migration des gnous et la traversée de la rivière Mara.

En route nous voyons les milliers de gnous mêlés aux zèbres et impalas, rassemblés par groupes distincts et à certains endroits nous voyons leur lente procession en file indienne.

Il nous a fallu de la patience car nous avons attendu environ 4h avant qu’un gnou se décide à traverser la rivière et soit suivi par le troupeau. Le principe c’est que les 4×4 se tiennent à bonne distance de la rivière, c’est seulement lorsque les gnous entament leur traversée, que les 4×4 s’approchent de la rivière.

Hôtels du Serengeti

Hôtel ACACIA SERONERA LUXURY CAMP, au centre du Serengeti avec un beau couché de soleil.

Hôtel Grumeti Hills. Cet hôtel inclut un safari à pied pour découvrir les traces des animaux… et petit déjeuner dans la brousse, un safari dans la réserve et un safari de nuit.

Nous avons terminé notre voyage par un séjour à Zanzibar que nous avons rejoint à bord d’un petit avion de 12 places qui atterrit sur une piste en terre. Dernier souvenir, au moment de décoller, un troupeau de gnous a traversé la piste et juste avant, des éléphants.

Elephant et son petit

Les sons de la savane

Au-delà de la découverte visuelle des animaux et des paysages, il y a la découverte des « sons » des animaux, des rugissements, des huées, des pas, des coups de pattes des éléphants dans les meutes d’herbes pour les déraciner et les manger… Les animaux sont souvent très près des 4×4 et ces moments sont inoubliables.

Il y a également l’immersion dans un nouveau pays, une nouvelle culture ainsi que de belles rencontres.

L’accueil est chaleureux et la devise nationale est Hakuna Matata / Pas de Problème, cela donne l’esprit du voyage.

Migration des gnous

De janvier à mars, les herbivores sont au Sud du Serengeti et dans la zone du Ngorongoro pour mettre bas. A partir d’avril les gnous commencent à migrer vers le Nord du Serengeti et la traversée de la rivière Grumeti. En juin et juillet, selon les pluies, les gnous restent un peu au Nord-Ouest du Serengeti puis passent par petits groupes au Masai Mara en traversant la rivière Mara. En août et septembre, le gros du troupeau est au Masai Mara. Entre octobre et décembre le troupeau rejoint les plaines du Sud en Tanzanie.

 

 

Céline responsable agence Caluire

“Voyager en Tanzanie c’est partir à la rencontre d’un peuple, d’une culture et de sa faune. C’est aussi pour les sportifs l’ascension du Kilimandjaro. C’est revenir avec de belles rencontres en tête et beaucoup d’émotions. La Tanzanie c’est de grands espaces ouverts sur la découverte, une philosophie de vie, Hakuna Matata, pas de souci et une pincée de sable à Zanzibar.”

Contactez Céline

Responsable de l’agence de Caluire

04 37 26 21 71 | caluire@bleu-voyages.fr

Bon à savoir pour un voyage en Tanzanie

Météo et climat

D’avril à mai c’est la saison des pluies et certaines routes sont impraticables.

En juillet / août c’est l’hiver en Tanzanie, le Ngorongoro et le Serengeti avec leurs hauts plateaux entre 1000 et 1300 m sont le matin et le soir un peu frais voire froids notamment le matin lors de ma montée au Ngorongoro (2300 m).

Pour voir la migration fin juillet / début août, il faut aller tout au Nord du Serengeti vers la rivière Mara.

L’eau des piscines est fraiche en cette saison.

Dans la valise

Prévoir 2 / 3 pantalons, gilets et doudoune fine pour les matins frais, en altitude.

Il y a peu de moustiques, mais prévoir un répulsif qui a priori fait également pour le mouches tsé-tsé.

Concernant les prises, il s’agit de prises anglaises à 3 fiches plates. Souvent on peut brancher nos prises sans adaptateur.

On part globalement assez tôt en safari et on rentre à l’hôtel en milieu d’après-midi en général voire en fin de journée.

En 4×4

Les parcs sont immenses. Il y a une route goudronnée jusqu’au Ngorongoro, ensuite ce sont des pistes.

Les 4×4 sont assez confortables, ils sont pour 6 personnes, le toit se soulève. Prévoir de petits bagages car le coffre est petit.

Il y a un petit frigo avec des bouteilles d’eau, des prises USB.

Dans les parcs il y a des 4×4 parfois rassemblés vers les animaux, mais dans la grande majorité des cas nous étions seuls. Exception à la rivière Mara pour voir la traversée des gnous. 

Pourboire

Prévoir environ 25 / 30 $ par jour par véhicule.

Les prix sont donnés en général en $, on peut prendre des shillings pour les petits achats.

Dans certains hôtels, comme le Grumeti Hills, il n’y a pas de sèche-cheveux

Santé au départ de la France

 Au moment du voyage, juillet 2021 le vaccin contre la fièvre jaune n’était pas obligatoire.

Conditions d’entrée sur le territoire tanzanien (juillet 2021)
Tous les voyageurs arrivant en Tanzanie doivent :

  • Un passeport dont la validité est supérieure à 6 mois à compter de la date d’arrivée en Tanzanie
  • un visa électronique, environ 50$
  • être vacciné complètement
  • fournir un certificat de test PCR négatif de moins de 72 heures
  • pré-remplir un formulaire en ligne (disponible en français et en anglais) concernant leur situation médicale 24 heures avant leur arrivée sur le territoire tanzanien afin de recevoir un code individuel de confirmation à présenter au contrôle sanitaire à la frontière. 
  • se soumettre à un test antigénique à leur arrivée, à leurs frais. Il est possible de payer le test en ligne (10 USD pour le continent, 25 USD pour Zanzibar).