Catherine, conseillère voyages chez Selectour Bleu Voyages, rentre de Polynésie, la dernière destination où elle s’est rendue.

Polynésie
La Polynésie

Pourquoi connais-tu aussi bien la Polynésie ?

J’ai effectué une formation qualifiante il y a deux ans avec l’Office du tourisme de Tahiti qui est basé à Paris, et avec la compagnie Air Tahiti Nui.

À la suite de cette formation, au sein de l’agence, il y a eu l’engendrement de plusieurs réservations pour des clients avec différents combinés que ce soit les îles de la société ou l’archipel des Tuamotu.

J’ai également eu l’immense chance de participer à un voyage de récompense de la part de Présence qui nous a fait découvrir 3 îles : l’île principale de Papeete, l’île de Moorea et l’île de Bora Bora. Ces trois îles sont situées dans l’archipel de la société.

île de Papeete
Ile de Papeete

Quels sont les incontournables en Polynésie ?

La plongée avec masque et tuba, la découverte de l’intérieur des îles, surtout Moorea pour le coup. Je n’ai pas fait Huahine à titre personnel mais cette île mérite aussi d’être découverte de l’intérieur. 

Fakarava
Ile de Fakarava

L’accueil chaleureux des polynésiens est aussi extraordinaire. Il y a beaucoup de visites en 4×4 qui sont très sympas à faire.

Les îles Moorea, Bora Bora, pour le lagon, et Huahine pour l’île des fleurs qui naissent le matin et meurent le soir et qui renaissent le lendemain, sont aussi des incontournables. La plongée sous-marine pure au sein des archipels des Tuamotu avec Rangiroa et Fakarava.

Huahine
Ile de Huahine

Qu'est-ce que tu as aimé personnellement dans ce pays ?

L’excursion en 4×4 pour aller boire un jus d’ananas pressé frais tout en haut d’une montagne avec une vue imprenable et la baignade avec les raies et les requins avec masque et tuba car ils nous collaient. J’ai aussi aimé la nage au-dessus des requins citrons qu’on a vu de près.

Polynésie
Plage de la Polynésie

Ton coup de coeur

Le sentiment de sérénité qu’on a quand on arrive là-bas, on est à l’autre bout du monde, il peut se passer quoique ce soit en métropole, on s’en fout et techniquement on ne peut pas partir tout de suite. Il y a vraiment un sentiment de coupure et de plénitude dû aussi aux paysages qui sont intactes, d’une beauté paradisiaque. Quand on le voit en vrai, on a une émotion, on se dit : “Ah ouais, ça existe vraiment“.

C’est la même émotion que lors de ma visite du Grand Canyon car il fait partie des fantasmes qu’on a quand on est adolescent. Quand on le voit en vrai, il y a une émotion qui s’installe. On se dit qu’on fait partie des privilégiés sur terre quand même.

Grand Canyon
Grand Canyon

As-tu un/des ouvrage(s) à conseiller pour mieux comprendre la Polynésie ?

Plusieurs reportages sur l’île de Marlon Brando, l’île Tetiaroa, qui est une île, évidemment, très haut de gamme avec des hôtels de luxe mais aussi une île écolo et qui s’auto-suffit, qui permet de faire du tourisme avec que les bons côtés du tourisme. Je recommande aussi un livre touristique d’Antoine Globe-flotteur, le navigateur, sur la Polynésie qui est bien fait. C’est un guide touristique mais surtout un livre de voyage.

Conseils pour préparer son voyage

Avoir fait son ESTA USA, une autorisation pour un séjour court pour l’escale à Los Angeles avec Air Tahiti ou San Francisco avec French Bee. Il y a une possibilité de faire une escale et de découvrir une petite partie de la Californie ou de faire une des deux villes.

Los Angeles
Plage de Los Angeles

Réserver les hébergements, les transferts, les vols inter-îles qui sont très chers. Ils sont à réserver sous forme de pass mais généralement, l’agence s’en occupe. Réserver aussi les petites pensions de famille qui sont très biens. Notamment, l’Office du tourisme de Tahiti va mettre en place un label pour sélectionner les pensions de famille avec les critères. Aujourd’hui, tout le monde devient pension de famille avec du confort très rustique et très moyen.

Je conseille de prendre la demi-pension car tout est très cher en Polynésie donc la demi-pension avec le repas le soir est indispensable dans cette destination. Faire, également, deux nuits en pilotis mais j’ai ressenti plus de sérénité en bungalow plage car on était tous un peu à côté des autres en pilotis alors qu’en bungalow on a les pieds dans l’eau et on est au milieu de la végétation. Cependant, le pilotis en Polynésie est un must pour les jeunes mariés.

Pilotis
Pilotis en Polynésie

Que mettre dans sa valise ?

  • Un cadenas TSA pour les États-Unis
  • Tongs, chaussures de marche, des choses plutôt légères…
  • Avoir une petite tenue convenable pour le soir
  • La clientèle est plutôt américaine, japonaise et chinoise. Les américains aiment bien s’habiller le soir dans les hôtels 5*. Ça reste une ambiance cool. Par exemple, dans le Conrad, pour passer d’un endroit à un autre, on prenait des vélos. La Polynésie n’est pas une destination guindée.
  • Pas besoin d’adaptateur universelle à part pour l’escale
  • Il n’y a pas trop de moustique mais c’est une île tropicale donc emmenez un spray. Il y a la clim dans les bungalows donc les moustiques ne sont pas dans les chambres mais ils sont plutôt au bord de l’eau, le soir, à la tombée de la nuit.
  • Crème solaire bio
  • Chapeau : le soleil tape fort derrière les nuages
  • Masque et tuba pour observer les fonds marins de Moorea mais il y a la possibilité d’en louer gratuitement dans les hôtels

Qu'est-ce que tu as mangé en Polynésie ?

Le petit déjeuner est à base de poisson cru, de lait de coco et d’ananas victoria. Un délice et une saveur incroyable. La nourriture est très raffinée. Ils aiment bien la coriandre dans ce pays aussi. Ça vaut le coup de prendre de la demi-pension pour avoir un vrai repas copieux le soir.

Coco
Noix de coco

Fiche d'identité

Formalités

Un passeport valable 6 mois après le retour et l’ESTA USA. La compagnie Air Tahiti Nui a une classe éco très correcte avec des produits aussi offerts quand les clients arrivent. Il y a l’avantage d’avoir une classe éco premium, une catégorie intermédiaire. J’ai eu la chance de voyager en business : le siège à 180°, tu dors, tu as 4 repas, une vraie couette pour dormir, du personnel exclusivement tahitien. Les avions Dream Liner sont très confortables et très récents. Aucun bruit de moteur. Les produits offerts sont excellents : crème pour les mains de la marque Heiva (marque tahitienne créée par un médecin).

Quand partir en Polynésie ?

De juin à septembre, l’été, pour le climat mais ce n’est pas le plus intéressant en termes de tarifs. Pendant les intersaisons, en termes de prix ça peut être très bien. De décembre à février, c’est la saison la plus humide mais ce n’est pas une destination cyclonique.

Décalage horaire ?

-11h par rapport à la France.

Santé/vaccin ?

Aucun vaccin exigé

Monnaie

Le Franc Pacifique ou Franc CPF

Un itinéraire à conseiller ?

Pour 12 nuits, les îles de Tahiti, Moorea, Huahine et Bora. Pour 15 ou 16 nuits, l’île de Rangiroa, dans l’archipel des Tuamotu, qui une île des fermes perlières. Pour un second voyage, visiter les petites îles comme l’île de Tahaa, l’île de la vanille, et l’île de Maupiti.

Tahiti
Ile de Tahiti

As-tu des petits conseils à donner ?

Ramener de l’huile de coco et de l’Aloe Vera au retour, loger au Sofitel à Moorea car l’implantation des chambres est idéale et faire le transfert en bateau entre Papeete et Moorea.

Inspirez-vous, inscrivez-vous à notre newsletter