Népal, moulins de prières

Rencontre avec une école Népalaise: La manasarovar Academy

Manasarovar Academy est une école située à Katmandou  et qui accueille presque 500 enfants de la “maternelle” à la primaire. Nous parrainons une jeune fille qui étudie dans cette école , et à l’occasion de notre visite au Népal nous avons pu séjourner à l’école et rencontrer ses 2 directrices. 

directrice associée de Manasarovar Academy

Tsultrim Sangmo , directrice et co fondatrice de l’école a accepté de répondre à quelques unes de mes questions et nous en dit davantage sur son projet, son quotidien et sur la scolarité au Népal….

Bleu voyages:

Comment est née cette école et depuis combien de temps existe-t-elle ?

Tsultrim Sangmo

L’école est née en 1999, nous étions 3 amies et avions décidé de créer une école pour accueillir des enfants issus des peuples himalayens et dont les parents ne pouvaient pas forcément les envoyer à l’école. Lorsque nous avons ouvert l’école nous avions 8 enfants, aujourd’hui 483 et nous en sommes très heureuses. Au début nous faisions tout, l’enseignement, le ménage, les repas… à l’époque certains étudiants restaient dormir ce qui n’est plus le cas aujourd’hui.

Maintenant nous sommes toujours 2 des 3 fondatrices mais nous avons aussi 26 enseignants dont 2 hommes (sport et musique) et une dizaine de personnes qui aident à l’entretien, la cantine etc…

Bleu Voyages: Décrivez nous une journée type dans votre école?

Tsultrim Sangmo: Les cours commencent à 8H30 pour les plus grands (7H30 pour les petits), nous débutons la journée par les prières puis à 9H c’est l’assemblée du matin où nous chantons les hymnes népalais et tibétain. Ensuite les enfants commencent la classe, ils ont un court break de 10H50 à 11H05 et déjeunent tous sur place, l’école se termine à 15H30 mais les élèves restent souvent jsuqu’à 18H pour les devoirs.

Bleu voyages: quelles sont les matières enseignées? 

Tsultrim Sangmo:

Les élèves ont des cours de mathématiques, anglais, sciences, népalais, dessin, etc… mais aussi culture générale et cultures des peuples himalayens notamment dance et musique; c’est ainsi l’occasion de perpétuer certaines traditions et aspects de leurs cultures.

Bleu Voyages: comment est financée l’école ?

Tsultrim Sangmo

nous ne recevons aucune aide du gouvernement, en réalité nous payons même une taxe d’éducation ! Les enfants qui sont ici le sont pour 80% grâce à un parrainage avec une ONG mondiale, 20% par le biais d’ONG népalaise. Les parents contribuent à hauteur de 5% de la scolarité, sans les parrainages la quasi totalité des enfants ne seraient pas ici. 

Bleu Voyages: avez vous  subi des dommages au cours du tremblement de terre?

Tsultrim Sangmo: nous avons eu beaucoup de chance car l’école, qui est sur plusieurs niveaux, n’a subi aucun dommage important mais nous avons dû pendant les semaines qui ont suivis vivre dehors nous avions tous trop peur de retourner dans les bâtiments. 

La situation au Népal, un des pays les plus pauvres au monde, n’est pas toujours simple, nous avons fréquemment des coupures d’électricité, nous sommes dépendants de nos voisins Indiens et Chinois et parfois il y a des difficultés d’approvisionnement d’essence ou de gaz

jeunes Népalais

Ce fût une très belle journée que celle passée avec tous ces enfants issus des peuples himalayens, nous avons eu la chance ensuite d’avoir notre petite filleule avec nous pour quelques jours. 

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur cette école elle a une page facebook que vous pouvez suivre @manasarovar academy.

L’association par laquelle nous parrainons cette petite fille est SOLHIMAL